Abolition des privilèges fiscaux pour les institutions religieuses

Les organisations religieuses ne devraient plus obtenir de privilèges fiscaux (exemption de taxes, reçus pour dons, etc.) sur la seule base de leur piété. Elles devraient avoir à se soumettre aux mêmes critères que les fondations et organismes sans but lucratif.